portrait de Machiavel

Machiavel

Philosophie moderne

Intrigues de palais, complots, émeutes... L'auteur du Prince vit dans une époque troublée, la Florence des Médicis.
Aussi son ouvrage vise à donner au souverain les moyens de survivre et conserver son pouvoir dans un tel contexte. La ruse est mise à l'honneur, ce pourquoi a été formé l'adjectif "machiavélique". Mais Machiavel mérite-t-il cette réputation ?


Actualités concernant cet auteur


19/09/17 :    LYON - Conférence de J.-C. Zancarini et S. Gedzelman "HyperMachiavel : ce qu’un outil numérique nous apprend sur Le Prince et ses traductions " Machiavel, à l'ENS. En savoir +



Bibliographie


Voici les livres incontournables si vous souhaitez mieux comprendre la pensée de cet auteur :

Zarka YC et Ion C., Machiavel, le Pouvoir et le Peuple, Mimesis, Paris, 2015
Manent P., Naissances de la politique moderne: Machiavel - Hobbes – Rousseau, Gallimard, Paris, 2007
Aron R., Machiavel et les tyrannies modernes, éditions de Fallois, Paris, 1993
Marietti M., Machiavel : Le penseur de la nécessité, Payot, Paris, 2009
Sfez G., Machiavel, le prince sans qualités, éditions Kimé, Paris, 1998
... + d'auteurs


Vidéos recommandées


Conférences, colloques, émissions de radio... voici 10 vidéos qui vous aideront à mieux comprendre la pensée de Nicolas Machiavel.

Pour choisir votre vidéo dans la liste, cliquez ci-dessous sur "1/10" :





Biographie détaillée


Jeunesse


Nicolas Machiavel naît à Florence en 1469 dans une famille noble.

Après ses études, il est nommé secrétaire à la 2nde chancellerie ; il a alors vingt-neuf ans. Il se familiarise ainsi avec les coulisses du pouvoir, exerçant des missions diplomatiques, auprès des Borgia, du pape, ou d’autres acteurs majeurs de l’époque, voyageant en Italie ou à l’étranger.

Il est amené à rédiger des rapports sur les pays qu’il traverse (la France ou l’Allemagne), ce qui l’exerce à l’art de l’analyse politique. Fin diplomate, il s’intéresse également à l’Histoire, et sa connaissance de l’Antiquité lui permet d’élaborer une doctrine politique complexe, reposant sur le postulat réaliste de la méchanceté naturelle de l’homme.


Statue de Machiavel à Florence
La statue de Machiavel à Florence en Italie

Maturité


L’Italie est traversée à cette époque par des troubles politiques, en particulier à Florence.

Exilé, puis emprisonné et torturé, assigné enfin à résidence par les Médicis le soupçonnant de complot, il rédige, pour essayer de rentrer en grâce, son ouvrage principal, le Prince.


Dédicacé à Laurent II de Médicis, cet ouvrage se présente comme un ensemble de maximes que le souverain doit s’efforcer de suivre, s’il veut conserver et renforcer son pouvoir.

En réalité, certains l’interprètent comme une ruse de l’auteur pour infléchir la politique du Prince vers davantage de républicanisme.



Fin de vie


Son exil une fois levé, il rentre à Florence, et rédige une comédie, la Mandragore, puis une Histoire de Florence, à la demande du pape, Jules de Médicis, dont la rédaction s’étalera sur six années. Il accède également à des responsabilités politiques importantes, puis qu’il est nommé Chancelier aux fortifications.

En 1527, c’est l’avènement de la République, contre les Médicis : il se retrouve dans une situation délicate, en raison de sa compromission avec le prince déchu.

Il meurt cette même année. Si son œuvre est mise à l’Index du Vatican jusqu’en 1929, un vaste tombeau est édifié à Florence, pour rendre grâce à sa mémoire.



Principaux ouvrages


Le Prince, Folio, Paris, 2007
... + d'ouvrages