photo de Bruno Chiron

Bruno Chiron

Paris

Nous découvrons ici le parcours de Bruno Chiron, animateur de cafés philo, écrivain et blogueur...

Etudes, lectures, projets... Voici son témoignage !


Autres parcours : Agora


Pouvez-vous vous présenter ? Que faites vous actuellement ?


Je m’appelle Bruno Chiron. Co-créateur et animateur du café philosophique de Montargis, je travaille dans le domaine de la veille média depuis une quinzaine d’années. Outre ma vie familiale, je suis également bloggeur (http://www.bla-bla-blog.com) mais aussi auteur de plusieurs ouvrages (théâtre et romans). 

Le café philosophique de Montargis fait partie des activités auxquelles je me consacre depuis presque 10 ans puisqu’en octobre prochain cette animation fêtera une décennie d’existence. Mettre en place une telle manifestation pérenne était un pari que j’estime réussi. 

Cela n’a pas été facile, loin de là. Car au départ, le café philosophique de Montargis s’est installée dans la brasserie d’un centre commercial, au coeur d’un quartier populaire. Qui pouvait parier sur la pérennité de ce projet ? Quelle folie de proposer de la philosophie ici ! Le mot « philosophie » faisait même hérisser le poil de quelques personnes : soit chez les personnes « allergiques » à cette matière, soit chez celles qui considéraient que la philosophie devait être réservée à une certaine élite… Et pourtant, presque dix ans plus tard, le café philo a montré qu’il avait toute sa place. Et, mieux, l’idée de proposer des débats ouverts au public était pertinente.


Quel souvenir gardez-vous de vos études ? De vos professeurs ? Quel est le livre de philosophie qui vous a particulièrement passionné ? L'auteur pour qui vous avez eu un véritable coup de foudre ?


La philosophie a été pendant mes années de lycée une matière passionnante, assurée par un professeur à la fois compétent, cultivé, facétieux… et lunaire. J’ai le souvenir de cours vivants, animés et menés par cet enseignant, doué d’une compétence exceptionnelle.

Cet homme extraordinaire m’a ouvert les portes vers des concepts ardus mais aussi des œuvres marquantes : le Banquet de Platon, Le Prince de Machiavel et Introduction à la psychanalyse de Freud. Je considère ces trois ouvrages comme fondateurs dans ma vision de la philosophie. 

Bien plus tard, Michel Foucault a été l’autre auteur marquant grâce à ses réflexions sur l’enfermement, sur la folie et plus généralement sur la biopolitique. Je suis également très ouvert à des auteurs ou des thèmes plus contemporains, comme la théorie du Care qui a pu être évoqué au cours de plusieurs de nos séances.


Pouvez-nous nous parler du café philo que vous aimez à Montargis ?


Le café philosophique de Montargis a été créé en octobre 2009 à l’initiative de Claire Durand, professeure de philosophie. C’est elle qui m’a entraîné dans cette aventure. Cette animation philosophique a la vocation d’ouvrir la philosophie au plus grand nombre.

Nous réunissons régulièrement de 50 à 100 personnes. Notre café philosophique a aussi vocation à s’ouvrir vers d’autres lieux de la région de Montargis (galeries d’art, cinémas, médiathèques, etc.). Depuis quelques années, j’anime une équipe pour l’organisation de séances mensuelles. Plusieurs personnes se relaient pour organiser les débats. C’est le public qui choisit en fin de soirée quel sujet sera discuté pour la séance suivante. Le public peut aussi bien choisir de débattre sur la liberté, la la vérité ou le désir, que sur des thèmes moins classiques en philosophie comme l’ennui, l’échec, la vitesse ou l’utopie. 

Nos séances sont en plus enregistrées et disponibles sur Internet. Nous mettons en ligne des documents pour éclairer les débats : outre les comptes-rendus, les participants peuvent puiser dans nos « valises philosophiques » des textes de référence, des extraits de romans, de la musique, des bandes annonces de films ou des diaporamas sur lesquels s’appuient nos discussions. Une émission de radio (« La philosophie au comptoir ») a également fait l’objet de plusieurs numéros pour C2L, une radio locale.


Le café philosophique de Montargis, que nous essayons également de faire vivre sur Internet, via son site, entend être un lieu dynamique et vivant de rencontres et d’échanges, avec toujours la philosophie en ligne de mire. La bienveillance et l’ouverture d’esprit est au cœur de nos préoccupations.

Cette dixième saison a été marquée par une séance au cinéma Le Vox de Châteaurenard, pour un débat autour de la désobéissance. Une soirée exceptionnelle aura également lieu à la médiathèque de Montargis, qui nous ouvrira ses portes.



Merci Bruno, pour ce témoignage !

> Découvrez d'autres parcours philosophiques dans l'agora...