vie et oeuvre de Tocqueville

Tocqueville

Philosophie contemporaine

Tocqueville est un philosophe français du 19ème siècle (1805-1859). Issu d’une famille de la noblesse normande, il obtient une licence de droit et est nommé juge auditeur au tribunal de Versailles. Il part aux Etats-Unis pour étudier le système pénitentiaire américain. A son retour, il devient avocat et publie de la Démocratie en Amérique, qui a un succès considérable. Il est élu député, puis conseiller général de la Manche, et enfin ministre des affaires étrangères. Hostile à Louis Napoléon Bonaparte, il est arrêté puis quitte la vie politique.

Les oeuvres de Tocqueville résumées sur ce site


de la Démocratie en Amérique

De la Démocratie en Amérique

Dans cet ouvrage, Tocqueville nous fait part des réflexions politiques que lui ont suggérées son voyage en Amérique. Il compare France et Amérique, mais aussi démocratie et Ancien Régime

voir le résumé



Bibliographie


Voici les livres incontournables si vous souhaitez mieux comprendre la pensée de cet auteur :



Benoit J.L., Comprendre Tocqueville, Armand Colin, Paris, 2004
Boudon R., Tocqueville aujourd’hui, Odile Jacob, Paris, 2005
Boukerche A., De la fragilité de la démocratie : Une lecture de Tocqueville, Editions Apogée, Paris, 2015
Heimonet J.M, Tocqueville et le devenir de la démocratie : la perversion de l’idéal, l’Harmattan, Paris, 2000
... + d'auteurs



Biographie détaillée : vie de Tocqueville


Jeunesse


Alexis de Tocqueville naît en 1805 à Paris, dans une famille issue de la noblesse normande. Ses parents, partisans de la monarchie, ont des liens familiaux avec Malesherbes, l’avocat de Louis XVI. Ils sont arrêtés par le gouvernement révolutionnaire, et évitent de peu la guillotine. Ils ne doivent leur salut qu’à la chute de Robespierre en 1794. Ils partent alors en exil.

Ils ne rentrent en France que lorsque Napoléon prend le pouvoir, et Henri de Tocqueville, père du philosophe, devient pair de France et préfet.

Tocqueville fait ses études au collège des jésuites de Metz. Il y étudie la philosophie et la rhétorique. Puis il se rend à Paris, où il obtient une licence de droit, et est nommé juge auditeur dans un tribunal, à Versailles.

C’est la période de la Monarchie de Juillet : le pouvoir ne revient pas aux Bourbons, mais à la branche cadette, la maison d’Orléans. Alexis de Tocqueville accepte en tant que juge, de prêter serment d’allégeance au nouveau pouvoir, ce qui provoque des tensions avec sa famille, restée fidèle aux Bourbons.


Le voyage et l’écriture


Peinture représentant Alexis de Tocqueville
Tableau représentant Tocqueville

En 1831, il est envoyé en mission aux Etats-Unis afin d’observer le système pénitentiaire américain.

Le nouveau gouvernement, celui de la Monarchie de Juillet, pense pouvoir en effet tirer des leçons utiles de l’observation de ce qui se pratique en cette matière dans d’autres pays.

Il y reste neuf mois. A son retour, il devient avocat. Il fait une rencontre déterminante : celle du procureur général de l’Etat de Louisiane en visite en France qui lui donne toutes sortes de renseignements sur les lois, la démographie, l’économie, des Etats-Unis.


Son voyage et ces discussions lui donnent la matière suffisante pour l’élaboration de son principal ouvrage : de la Démocratie en Amérique. En 1835, il en publie le premier tome, qui rencontre un franc succès.


Après un voyage en Angleterre où il rencontre John Stuart Mill, il est fait chevalier de la légion d’honneur, et élu à l’Académie des sciences morales et politiques. Après la parution du second tome, en 1840, il est nommé à l’Académie française.


Le Politique


Il s’engage alors en politique, et est élu député de la Manche, une fonction qu’il exerce pendant dix ans, jusqu’en 1851.

Alexis n’est pas, à la différence de sa famille, un ultra-royaliste. Libéral, il accepte le principe même de la Révolution, tout en en condamnant les excès, contrairement aux partisans de la Restauration.


Il rédige trois rapports importants sur l’abolition de l’esclavage, la réforme des prisons et la colonisation de l’Algérie, qui vient de débuter. Il prophétise une nouvelle révolution à venir, ce qui ne manquera pas de se produire moins d’un an plus tard, à la surprise générale, en 1848.


Il est élu conseiller général de la Manche de 1842 à 1852, puis président du conseil général de ce département, de 1849 à 1851.

Après la Révolution de 1848, Tocqueville participe à l’Assemblée constituante, et à la rédaction de la nouvelle Constitution. Engagé dans le camp conservateur, il approuve la répression des journées de Juin.

Il devient vice-président de l’Assemblée législative en 1849, puis ministre des Affaires étrangères de Napoléon III. Il s’oppose néanmoins au coup d’Etat que celui-ci organise à la fin de son mandat présidentiel. Il est alors brièvement incarcéré, puis se retire des affaires politiques.


Il commence alors à rédiger un nouvel ouvrage, l’Ancien Régime et la révolution. Seul le premier tome est achevé.

En effet Tocqueville, touché par la tuberculose, meurt à Cannes en 1859.



Principaux ouvrages


De la démocratie en Amérique, GF Flammarion, Paris, 2010
L'Ancien Régime et la Révolution, GF Flammarion, Paris, 1993
... + d'ouvrages