sculpture représentant Plotin

Plotin

Philosophie antique

Ce penseur influencé par le platonisme le renouvelle en profondeur, en développant des thèmes que l'on peut trouver dans la République et le Parménide, tels que la recherche de l'Un, la contemplation... Finalement, Plotin forge sa pensée propre, affirmant que le monde découle de trois principes, trois réalités distinctes : l'Un, l'Intelligence et l'Ame du monde.


Bibliographie


Voici les livres incontournables si vous souhaitez mieux comprendre la pensée de cet auteur :

Bréhier E., La philosophie de Plotin, Vrin, Paris, 2000
Lavaud L., D'une métaphysique à l'autre., Vrin, Paris, 2008
Collectif., Plotin et son platonisme, PUF, Paris, 2009
Hadot P., Plotin ou la simplicité du regard, Folio, Paris, 1997
Morel P.M., Plotin : L'Odyssée de l'âme, Armand Colin, Paris, 2016
Narbonne J.M., La Metaphysique de Plotin, Vrin, Paris, 2002
... + d'auteurs


Vidéos recommandées


Conférences, colloques, émissions de radio... voici 7 vidéos qui vous aideront à mieux comprendre la pensée de Plotin.

Pour choisir votre vidéo dans la liste, cliquez ci-dessous sur "1/7" :





Biographie


Jeunesse


Plotin serait né vers 205 en Egypte, à Lycopolis, dans une famille romaine aisée.

C'est à Alexandrie qu'il étudie la philosophie : pendant 11 ans, il reçoit l'enseignement de son maître Ammonios Saccas, et est particulièrement intéressé par la pensée de Platon.

En 244, il s'engage dans l'armée de Gordien III, en marche contre la Perse, séduit par la perspective de découvrir les sagesses orientales. Suite à la déroute de celui-ci, il doit se réfugier à Antioche.


Maturité


Il se rend alors à Rome, où il fonde sa propre école, d'inspiration néoplatonicienne. L'enseignement dispensé est essentiellement oral, mais il finit par se lancer à partir de 254 dans la rédaction des Ennéades. Il envoie chaque traité à l'un de ses disciples les plus célèbres, Porphyre, pour qu'il en prépare l'édition, après correction.


Vieillesse


Proche de l'empereur Gallien, il doit fuir Rome après l'assassinat de celui-ci.

Il meurt quelques temps après à Naples en 270, vaincu par la tuberculose.



Principaux ouvrages


Première Ennéade, Les Belles lettres, Paris, 2002
Deuxième Ennéade, Les Belles lettres, Paris, 2002
Troisième Ennéade, Les Belles lettres, Paris, 2002
... + d'ouvrages